dinsdag , 9 maart 2021
Breaking news
Home » Geen categorie » Zijderlaan opte pour le confort et la fiabilité du boîtier de télépéage unique

Zijderlaan opte pour le confort et la fiabilité du boîtier de télépéage unique

Le transporteur adopte la DKV BOX EUROPE pour l’Allemagne, la Belgique et la France

Disposer d’un boîtier de télépéage fiable est une nécessité, et non pas un luxe, pour tous les transporteurs européens. Zijderlaan B.V., de Stolwijk, aux Pays-Bas, qui possède plus de 200 poids lourds, opte pour la sécurité de la DKV BOX EUROPE.

De fortes amendes

Il existe en Europe pour les transporteurs grosso modo deux façons de régler le péage de leur flotte de camions. Dans la majorité des pays, le montant est fonction du kilomètre parcouru. Aux Pays-Bas et au Luxembourg, notamment, on peut encore régler son péage périodiquement : par semaine, par mois ou par an. « Ce mode de paiement a quasiment disparu », dit Ben Daamen, chargé de compte chez DKV. « Dans la plupart des pays, le kilomètre parcouru vaut entre 15 et 25 centimes. C’est plutôt cher, et il faut donc régler le péage au coup par coup. »

L’amende en cas de non-respect du paiement est élevée. En Belgique, elle atteint facilement 500 euros par infraction, explique Daamen. Dans d’autres pays, elle est fonction de la gravité de l’infraction. « Aussi, votre boîtier a-t-il trois qualités principales qui sont la fiabilité, la fiabilité et la fiabilité. Le prix arrive en quatrième position, mais avec DKV, il ne pose pas problème non plus. »

Moins de badges

Robert van Vuuren, analyste commercial chez Zijderlaan B.V., souligne l’intérêt de la fiabilité en disant qu’elle fait partie des aspects qui font de DKV un bon partenaire, à ses yeux. « Cela fait environ sept mois que nous utilisons la DKV BOX EUROPE. Par le passé, nous avons parfois eu des problèmes avec d’autres fournisseurs, surtout en Belgique. Avec DKV, nous n’avons encore jamais eu de soucis ».

Van Vuuren cite comme autre avantage la facilité d’utilisation du boîtier de télépéage unique par rapport à quatre ou cinq. « Cela fait nettement moins de badges sur le pare-brise et une fois que le boîtier fonctionne, on n’a plus à s’en occuper. » Il dit recevoir moins de factures aussi, mais ce qui lui donne confiance avant tout, c’est que Zijderlaan n’a plus à se préoccuper du péage dans sa zone d’intervention (principalement la France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg).

Pour le transport international

Le ‘mode abonnement’ par lequel les clients souscrivent à la DKV BOX EUROPE s’adresse surtout aux transporteurs internationaux, d’après Ben Daamen. « Certains prestataires ne facturent pas le prêt du boîtier, mais prélèvent un supplément par transaction de péage. » Pour lui, cela peut être pratique pour les entreprises dont seule une petite partie de la flotte franchit la frontière. Pour Zijderlaan, dont tous les poids lourds vont partout en Europe, la DKV BOX EUROPE est la solution la plus efficace. « La puissance d’achat de DKV en Europe permet à nos clients de profiter de tarifs de péage avantageux. Elle nous permet de proposer une solution avantageuse et fiable aux transporteurs internationaux », affirme Ben Daamen.

Check Also

Draft decision on application of article R.313-32-1 of the [French] road traffic act regarding blind spot indications on trucks.

DKV-Sandy-note-ENG

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *

Call Now Button