zaterdag , 3 december 2022
Breaking news
Home » Geen categorie » Schavemaker : « Si nous travaillons ensemble depuis vingt ans, c’est signe que ça fonctionne »

Schavemaker : « Si nous travaillons ensemble depuis vingt ans, c’est signe que ça fonctionne »

C’est au tournant du siècle que Schavemaker Transport b.v. a adopté les services de péage de DKV Mobility. L’entreprise, implantée à Beverwijk, aux Pays-Bas, avait alors besoin d’un fournisseur capable de l’aider face aux multiples péages européens. « S’il fallait exprimer en un seul mot ce qui caractérise la collaboration entre nos deux entreprises, ce serait ‘confiance’ », affirme Harm van Dorst, responsable de la flotte chez Schavemaker. « Si nous travaillons ensemble depuis vingt ans, c’est signe que ça fonctionne ».

L’entreprise avait démarré en 1966, à Assendelft, aux Pays-Bas. « Les tournées étaient organisées depuis la table de la cuisine, mais l’entreprise a très vite pris de l’envergure », se souvient Van Dorst. Aujourd’hui, Schavemaker Transport exploite 245 véhicules qui lui sont propres et en affrète 60 à 70 autres. L’entreprise compte également des filiales dans d’autres villes et à l’étranger.

« Nous transportons principalement des rouleaux pour Tata », explique Van Dorst, « au sein du triangle Allemagne-Belgique-Pays-Bas ». Que l’entreprise ait son siège aux Pays-Bas, mais possède aussi des filiales en Allemagne, Pologne, Bulgarie et Slovaquie en dit long sur sa modestie. « Nous circulons effectivement un peu partout en Europe, pour de nombreux autres clients aussi. Raison pour laquelle notre ancien collègue de la division Flotte avait contacté DKV Mobility. Nous voulions confier tout ce qui était péage à un seul fournisseur, pour plus de clarté. Pour simplifier la gestion ». Par la suite, DKV Mobility avait étendu ses services à Schavemaker avec des cartes de carburant.

Proposer une solution aussi complète que possible n’est pas une donnée étrangère à Schavemaker : l’entreprise fait la même chose pour ses clients. En plus du transport routier, elle s’occupe, pour certains de ses clients, de la logistique depuis un dépôt à Beverwijk et a plus récemment mis sur pied une liaison ferroviaire entre la Pologne et Moerdijk, avec ses propres centres de distribution à chaque extrémité du trajet. « Au fond, la seule chose que nous n’ayons pas, ce sont des avions », sourit Van Dorst. « Pas encore ».

Pour les transports routiers, Schavemaker confie plusieurs services à DKV Mobility. Les boîtiers de péage et les cartes de carburant semblent être une évidence pour Van Dorst. Mais ce sont les services rendus lorsque tout ne va plus comme sur des roulettes qu’il juge importants. « Il n’y a pas longtemps, un de nos chauffeurs n’arrivait pas à faire marcher la DKV BOX EUROPE. Alors, avec DKV Mobility, nous avons essayé de trouver une solution, même après les heures de travail. A cette heure, eux ne travaillent plus non plus, mais lorsqu’on entretient de bonnes relations, on n’hésite pas à se rendre ce genre de service ». Ensemble, ils ont résolu le problème, une attitude et une relation qu’apprécie une entreprise familiale telle que Schavemaker. « Travailler ensemble depuis vingt ans, ce n’est pas rien. Nous sommes très attachés aux bonnes relations qui durent ».

Check Also

Davy Van den Bossche is meest gepassioneerde vrachtwagenchauffeur van België

43-jarige Oost-Vlaming wint derde editie De meest gepassioneerde vrachtwagenchauffeur van België editie 2022 is Davy …

Geef een antwoord

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd.

Call Now Button